Réforme du lycée : des ajustements annoncés par Jean-Michel Blanquer

  • Publié le 29 juillet 2020
  • Mis à jour le 29 juillet 2020
  • Marie-Lou
En réponse à certaines difficultés identifiées par le comité de suivi de la réforme du lycée, Jean-Michel Blanquer a annoncé quelques ajustements dans un courrier envoyé le 6 janvier dernier. Zoom sur les points qui vont changer, un an à peine après la mise en oeuvre de la réforme en septembre 2019.
réforme-lycée-ajustements-blanquer
Suite à la réforme du lycée, quelques ajustements du programme ont être effectués.

Nous t’avions parlé de la création d’un comité de suivi de la réforme du lycée. Il est composé des représentants des syndicats d’enseignants, de parents, d’étudiants, etc. Ce comité a relevé des difficultés en lien avec la mise en place de cette réforme. Ainsi, ce 6 janvier 2020 dernier, le ministre de l’Education nationale y a répondu par l’intermédiaire d’un courrier. Qu’est ce qui pourrait donc changer ?

Moins de textes à l’étude en français

Le renouvellement du programme se fera au quart chaque année, et non de moitié comme c’était le cas avant. « Les lycéens de première générale étudieront entre 20 et 24 textes au lieu de 24 initialement prévus ». Pour les élèves de première technologique, ce sera entre 13 et 16 textes étudiés au lieu des 16 prévus, apprend-on dans ce courrier.

Une nouvelle spécialité « anglais, monde contemporain »

Actuellement proposé comme enseignement de spécialité, l’anglais, étudié dans le cadre de la spécialité Langues, littératures et cultures étrangères et régionales (LLCER), pose problème au comité qui voit cette spécialité comme étant « trop tourné vers des débouchés littéraires et moins vers un usage appliqué aux différents contextes professionnels ».

Pour palier à cela et offrir un enseignement plus axé sur l’expression orale et à la lecture de la presse, un nouvel enseignement de spécialité  « anglais, monde contemporain » verra le jour à la rentrée 2020. Les élèves de 1re et de terminale auront la possibilité de la choisir.

A lire aussi : Tout savoir sur la spécialité LLCER

Des « groupes de compétences » en maths

L’un des thèmes les plus discutés a été celui de la spécialité Mathématiques. En premier lieu, c’est sa suppression du tronc commun qui posait problème. C’est maintenant la difficulté du programme de mathématiques qui fait l’objet de désaccords.

« Il apparait que c’est moins le programme qui est en question que l’hétérogénéité du niveau des élèves, et par conséquent des classes. La réponse est d’abord donc pédagogique » peut on lire dans le courrier. A la rentrée prochaine, il y aura une répartition des élèves par groupe de niveau pour l’enseignement de spécialité mathématiques.

Le ministère indique également que « dans tous les lycées proposant l’enseignement de spécialité mathématiques, les élèves pourront suivre l’enseignement mathématiques complémentaires en terminale ». Pour rappel, l’option maths complémentaire est proposée aux élèves qui abandonnent la spécialité en terminale, mais qui l’ont suivie en 1ère.

Mathématiques : Spécialité, complémentaire ou experte : quelles différences ?

Des conseils de classe par spécialité

Afin de faciliter le suivi des élèves par leurs professeurs principaux et l’organisation des conseils de classe, le comité de suivi de la réforme du lycée a suggéré « une adaptation de la composition et du fonctionnement du conseil de classe avec la possibilité d’organiser des conseils d’enseignement de spécialité ». Une proposition accueillie favorablement par le ministre. La fonction de professeur principal pourrait-elle aussi évoluer en « professeur référent d’un groupe d’élèves ».

Sur le même sujet
Comment fonctionne le bac 2021 25/06/2020 à 14:33

Contrôle continu, épreuves terminales : comment fonctionne le bac 2021 ?

Nouveaux programmes, nouvelles matières mais aussi nouveaux modes d’évaluation : le bac 2021 fait peau neuve. On t’explique ce qui change dans la notation et le déroulé des épreuves du baccalauréat en première et terminale, pour les voies générale et technologique.

08/07/2020 à 18:57

Bac 2021 : les E3C deviennent les « évaluations communes »

Un an après la mise en oeuvre de la réforme du bac, le ministère de l'Education nationale publie quelques ajustements, notamment en ce qui concerne les épreuves communes de contrôle continu. Les E3C s’appelleront désormais « évaluations communes ». Explications.

20/03/2020 à 11:48

Coefficients des épreuves du bac S 2020

Connaître les coefficients du bac S vous aidera à "pondérer vos efforts" ou au moins à savoir sur quelle matière faire une impasse serait suicidaire. Malgré les faibles coefficients de certaines matières du bac S nous vous recommandons bien évidemment de ne faire aucune impasse.

Commentaires (0)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.