Quantcast

Comment bien se relire pour ne pas faire d’erreurs d’orthographe ?

  • Publié le 01 avril 2020
  • Mis à jour le 21 octobre 2020
  • Baptiste
Apprendre à bien se relire est primordial pour de nombreuses raisons. Tous les jours, entre nos messages, nos e-mails, nos devoirs à faire, nos examens, nous écrivons énormément et il est parfois difficile de se relire sans méthode fiable. Aurore Ponsonnet, formatrice en orthographe et Maureen Pinneur, responsable pédagogique chez digiSchool, te donnent leurs meilleurs conseils de relecture pour ne plus faire de faute ! Rappels de grammaire, conjugaison, orthographe des mots et techniques de relecture, tout est là, suivez le guide !
Comment ne plus faire de faute ? La méthode ultime pour bien se relire.

Avant tout : quel est le meilleur moment pour bien se relire  ?

L’idéal est de se relire quelque temps après avoir écrit le message. Donc tu peux l’écrire, faire autre chose pendant quelques minutes et reprendre le message ensuite. Tu peux le relire lentement à voix haute pour vérifier qu’il n’y ait pas de fautes d’orthographe, qu’il ne manque pas des mots ou qu’il n’y en a pas en trop.

Par chance, tu as normalement un correcteur automatique sur ta messagerie, ou les outils informatiques que tu utilises ! Si un mot est souligné, c’est qu’il comporte une erreur, donc pense bien à cliquer dessus pour voir la proposition et la valider. Fais quand même bien attention aux erreurs d’accord et de conjugaison, qui ne sont pas souvent détectées par le correcteur. 

Aussi, quand tu écris à la main, tu es le seul correcteur. Nous te donnons donc quelques conseils. 

4 points de langue à toujours vérifier, selon Aurore

Si tu te poses souvent des questions d’orthographe, de grammaire, ou de tournure de phrase, Aurore peut y répondre avec ses conseils. 

À lire aussi : écrire sans fautes

Quand tu te relis, voici ce que tu dois vérifier en priorité :

1. L’accord déterminant-nom-adjectif :

Il faut penser à accorder le nom avec l’adjectif et le déterminant (en général, on ajoute s au masculin pluriel, e au féminin singulier, es au féminin pluriel).

Exemples :

  • Les élèves de la série professionnelle sont concentrés et attentifs.
  • Les leçons sont un peu compliquées, surtout la première leçon qui concerne la chute des régimes communistes.

2. L’accord du participe passé :

A. Avec l’auxiliaire être :

Il faut aussi penser à accorder le participe passé en genre et en nombre avec le sujet quand l’auxiliaire utilisé est être (être allé, parti, venu...), dans le cas des formes passives (être attendu, reçu, écouté… par quelqu’un), de l’attribut du sujet (être fatigué, stressé) et de la majorité des verbes pronominaux (s’être échappé, méfié, souvenu…).Le participe passé sans auxiliaire (être, avoir) s’accorde aussi avec le nom comme un adjectif.

Exemples :

  • Les élèves bien préparés sont rentrés chez eux.
  • Cette leçon a été envoyée par les professeurs.
  • Vous semblez très étonnée, madame.
  • Elles se sont méfiées des informations sur le coronavirus.

B. Avec l’auxiliaire avoir :

Quand on utilise l’auxiliaire avoir, on n’accorde jamais le participe passé avec le sujet.

Exemples :

  • Nous avons rendu nos devoirs à temps.
  • Les participantes ont ouvert les enveloppes et ont trouvé le règlement.

En revanche, on accorde le participe passé avec le COD (qui répond à la question « qui ? » ou « quoi ? ») lorsque celui-ci est placé avant le verbe.

Exemples :

  • Les exercices, je les ai bien reçus, merci ! (« les » mis pour « les exercices »)
  • La fenêtre que j’ai ouverte est cassée. (« que » mis pour « la fenêtre »)
  • Madame, je ne vous ai pas bien entendue. (« vous » représente une femme)

3. La conjugaison du verbe avec son sujet :

On conjugue toujours le verbe (aux temps simples) ou l’auxiliaire (aux temps composés) avec le sujet. Celui-ci est parfois difficile à identifier, soit parce qu’il est après le verbe, soit parce qu’il comporte plusieurs éléments.

Exemples :

  • Que pensent [les professeurs] (= ils) de cette méthode?
  • [Tes parents et toi] (= vous) participez souvent aux réunions.
  • [La leçon qui porte sur les origines et les débuts de la guerre froide] (= elle) comportait quelques erreurs.

Les principales terminaisons à tous les temps :

  • Je : ai, -s, -e 
  • Tu : -s
  • Il/elle/on : d, -a, -t, -e 
  • Nous : -ons
  • Vous : -ez
  • Ils/elles : -nt

4. L’orthographe des mots :

Typiquement, si tu fais des erreurs sur les mots, le correcteur automatique les identifiera bien. Donc, tout en faisant attention à ce que le correcteur ne s’emmêle pas les pinceaux, ne les ignore pas.

Si tu es en train d’écrire à la main, il faut alors t’en remettre à ta connaissance de l’orthographe, de comment on écrit quoi. Il y a des petites astuces pour certains points, comme pour les préfixes et les suffixes, par exemple. Tu peux aussi bien sûr utiliser un dictionnaire en ligne (Larousse ou l’excellent outil : CNRTL).

La méthode à appliquer pour se relire, selon Maureen

Beaucoup d’élèves apprennent à se relire quand ils s’entraînent à la dictée ! À vrai dire, l’exercice de la dictée est aussi bien valable pour travailler ses compétences en langue que pour se former à la relecture. Souvent, en primaire et au collège, on donne cette méthode aux élèves pour qu’ils apprennent à se relire.

  • Encadrer le verbe
  • Faire une flèche allant du verbe vers le sujet auquel il se rapporte afin de vérifier que les conjugaisons sont réalisées correctement. 
  • Souligner les accords nominaux (entre les déterminants, les noms et les adjectifs)
  • Entourer les mots qui sont souvent sources d’erreurs et vérifier qu’on ne s’est pas trompé. Le plus souvent, on regarde alors les homophones (mots qui se prononcent de la même façon mais s’écrivent différemment), les adverbes avec le son – ment- (qui peuvent se terminer en : -ment, -emment, -amment), les préfixes, les suffixes, etc. 
  • Bien vérifier que chaque phrase commence par une majuscule et se termine par un point. 

Visualiser les liens des différents éléments

Quand tu relis un e-mail ou un travail que tu écris, il n’est pas question que tu mettes en place ce système graphique et que tu entoures, encadres et soulignes à chaque fois. Par contre, il est important que tu le fasses dans ta tête, en étant capable de visualiser les liens des différents éléments entre eux.

De mon côté, quand je me relis, je continue d’imaginer qu’il y a une flèche entre un verbe et son sujet, que j’ai souligné les différents -e- et -s- (du féminin et du pluriel) et que j’ai entouré les petites bêtes noires de l’orthographe avec lesquelles j’ai du mal ! 

Isoler certaines phrases

Pour terminer, en toute dernière étape, quand cela est possible ou que cela me semble nécessaire, pour m’assurer que je n’ai oublié aucun mot dans un énoncé, j’essaye de relire certaines phrases ou paragraphes en les isolant. Par exemple, je peux relire d’abord la dernière phrase d’un texte, en remontant vers son début, petit à petit, au fil de la relecture.

En dégageant l’énoncé du reste du contexte, s’il y a une erreur (dont un oubli de mot), elle me sautera plus vite aux yeux ! Mais attention, je précise à nouveau qu’il faut avoir recours à cette astuce uniquement après avoir réalisé la vérification orthographique. 

Sur le même sujet
21/10/2020 à 15:21

MÉTHODO : comment bien rédiger sa dissertation de philosophie ?

Notre professeure de philosophie Pauline, te propose une fiche de conseils pour t'aider à rédiger une bonne dissertation de philosophie. Traditionnellement, l'épreuve de philo ouvre le baccalauréat chaque année, dure 4 heures, durant lesquelles les élèves dissertent ou commentent. Trouver un plan, définir les notions, problématique, définition des notions, exercice de conviction... Cet article t'aidera à connaître la méthodologie de la dissertation de philosophie sur le bout des doigts !

15/10/2020 à 16:32

Bac français 2021 : modalités, dates des épreuves et conseils pour réussir

En fin de 1re, tu passes l'épreuve anticipée de français : un écrit et un oral. Cette première étape du bac est souvent redoutée des élèves : l'oral n'est pas bien rassurant et l'écrit est une épreuve qui demande de la rigueur. Voici les infos importantes concernant le bac de français : modalités, déroulement de l'épreuve, dates, conseils de préparation...

Bac 2021 : comment faire une fiche de révision ? 15/10/2020 à 17:08

Bac 2021 : faire une fiche de révision en 3 étapes

Pour réviser, une des meilleures méthodes est encore de faire ses propres fiches de révisions. En effet, cela te permet de relire tes cours, d'en sortir les informations les plus importantes et de les noter. Faire des fiches de révisions, c'est déjà commencer à réviser efficacement puisqu'en notant les idées importantes du cours, tu commences déjà à le mémoriser !

Commentaires (0)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.