Spécialités bac S2TMD : détail des épreuves de 1re et terminale pour le bac 2021

  • Publié le 31 juillet 2020
  • Mis à jour le 31 juillet 2020
  • Killian
Tu passes un bac S2TMD (sciences et techniques du théâtre, de la musique et de la danse) ? Voici tout ce qu’il y a à savoir sur les spécialités de ce bac, depuis la réforme du lycée. Nouvelles modalités d’évaluation, coefficient, déroulement des différentes épreuves de spé S2TMD… Suivez le guilde !
Evaluations-bac-s2tmd
Si tu est en passe de valider un Bac S2TMD, voici les épreuves qui t’attendent pour valider le diplôme.

La spécialité économie, droit et environnement du spectacle vivant, évaluée en E3C

Parmi les trois enseignements de spécialités en S2TMD, la matière économie, droit et environnement du spectacle vivant fait l’objet d’une évaluation en première, lors de la deuxième session des E3C (en fin d’année de 1re).

  • Durée : 20 minutes
  • Coefficient : 5
  • Type d’épreuve : oral – soutenance de projet

Cette épreuve est une présentation d’un projet personnel préparé en amont de l’examen. Ce projet est une création personnelle qui doit faire lien avec le domaine artistique que tu souhaites et une partie du programme du cours, ainsi que ton parcours d’orientation.

Durant l’épreuve orale, tu devras fournir au jury un dossier de cinq pages – hors annexes – qui présente de manière synthétique ton projet personnel.

Durant les 10 premières minutes, tu devras faire une présentation complète de ton projet devant le jury. Pour les 10 minutes suivantes, le jury t’interrogera sur chaque aspect de ton projet, afin de montrer que tu le maîtrises dans les moindres détails.

Tu devras aussi montrer les liens de ton projet avec les différentes parties du cours étudié durant l’année.

L’épreuve est notée sur 20 points, 10 points pour chaque partie.

A lire aussi :Bac 2021 : les E3C deviennent les « évaluations communes »

Bac S2TMD : deux spécialités évaluées en terminale

En terminale, les spécialités culture et sciences chorégraphiques, ou musicales, ou théâtrales, ainsi que pratique chorégraphique, ou théâtrales, ou musicales feront l’objet d’une épreuve. Le déroulement de ces épreuves dites “finales” aura lieu en fin d’année de terminale.

Les modalités de ces deux épreuves varient selon le domaine artistique choisi : chorégraphie, théâtre ou musique pour chacune de ces spécialités.

Modalités d’évaluation de culture et sciences chorégraphiques, musicales ou théâtrales

  • Durée : 4 heures
  • Coefficient : 16
  • Type d’épreuve : Analyse d’une oeuvre + questions de cours

Culture et sciences chorégraphiques

Cette épreuve se déroule en deux parties.

En premier lieu, il s’agira d’analyser l’extrait d’une mise en scène chorégraphique. L’extrait sera diffusé plusieurs fois afin que tu puisses visionner l’ensemble sous plusieurs angles et déceler tous les détails importants de l’extrait diffusé.

Après le visionnage, tu devras relever les caractéristiques diverses de cette scène, mettre en évidence les techniques utilisées, et définir à quel courant artistique cette oeuvre fait partie.

La deuxième partie repose sur un sujet au choix, parmi deux proposés. Le premier sujet est une citation, tandis que le deuxième un texte relatif à la pratique chorégraphique.

A partir de chacun des sujets, tu devras répondre à plusieurs questions de cours. Elles demanderont pour chacune d’elles une réponse développée et argumentée. Ces questions mobiliseront les connaissances acquises durant l’année de terminale.

Chaque partie compte pour 10 points. L’épreuve est notée sur 20 points.

Culture et sciences musicales

L’épreuve se déroule en quatre parties. La première est une épreuve de “relevé musical” où tu devras repérer les détails techniques demandés : les notes, le rythme, les phrasés, l’indication des mesures, les nuances et les accords. Cette partie dure 30 minutes.

La deuxième partie, d’une durée d’une heure, porte sur un commentaire comparé de deux oeuvres musicales. Lesdites oeuvres seront diffusées à plusieurs reprises avant de commencer la composition. Les connaissances du cours seront primordiales pour cette partie de l’examen.

La troisième partie est une analyse approfondie d’une oeuvre musicale précise. Un extrait sera diffusé en début d’épreuve. L’analyse se fera à partir des questions posées dans le sujet. Ces questions feront appel à l’ensemble du programme de terminale. L’épreuve dure 1 heure.

Enfin, la dernière partie porte sur l’Histoire de la musique et de l’art, toutes époques et styles confondus. A partir d’un texte court, tu devras disserter sur le sujet auquel ce texte fait référence.

L’épreuve est notée sur 20 points. La première est sur 3 points, la deuxième sur 6, la troisième sur 4 et la dernière sur 7 points.

Culture et sciences théâtrales

L’épreuve se divise en trois parties. La première est une analyse de deux mises en scène théâtrales.

Après trois visionnages des extraits, tu devras apporter une analyse technique et justifier les choix optés par le metteur en scène. Pour t’aider dans ton argumentaire, tu disposeras d’un à trois documents pour appuyer tes explications. Cette partie est d’une durée dure 1 heure 30.

Pour la deuxième partie tu devras répondre à plusieurs questions de cours sur une des différentes perspectives théâtrales vues en cours. Une série de documents peut accompagner le sujet. Il s’agit d’une épreuve de 30 minutes.

La troisième partie est une épreuve plus créative. A partir de deux documents présentés, tu devras écrire une note d’intention où tu devras pondre un scénario et les personnages principaux qui le composent. Cette partie dure 1 heure 30.

L’ensemble de l’épreuve est notée sur 20 points. La première partie compte pour 8 points, la deuxième sur 4 et la troisième sur 8.

Épreuve de pratiques chorégraphiques, musicales ou théâtrales

  • Durée : 50 minutes
  • Coefficient : 16
  • Type d’épreuve : présentation d’une création personnelle + questions à l’oral face au jury

Pratique chorégraphique

Le déroulé de l’épreuve se fait en trois temps. Pour le premier temps, celui de l’interprétation, chaque candidat réalise la chorégraphie de son choix. La réalisation doit durer au maximum 3 minutes et 30 secondes.

Le candidat doit apporter le support audio. Ensuite, le candidat doit improviser une danse à partir d’un thème imposé par le jury.

Enfin, le jury donnera une série de questions d’une durée de 10 minutes à tous les candidats pour qu’ils expliquent leurs choix artistiques pour leur interprétation.

Pour deuxième temps, le candidat sera face au jury et devra répondre à différentes questions sur les composantes technique d’un extrait musical présenté.

Pour le dernier temps, le candidat devra répondre à plusieurs questions, toujours face au jury, à propos du fonctionnement sur le corps humain, à partir des connaissances théoriques vues en cours.

L’épreuve est notée sur 20 points. Le premier temps compte sur 10 points, le deuxième sur 4 et le troisième sur 6.

Pratique musicale

C’est une épreuve en quatre temps, dont le premier est changeant selon le parcours que le candidat aura choisi :

  • Les candidats instrumentistes doivent interpréter une oeuvre antérieure à 1950, ainsi qu’une oeuvre personnelle de difficulté similaire.
  • Les candidats chanteurs doivent interpréter par coeur deux oeuvres d’époques et de langues différentes. Ces deux oeuvres doivent inclure une mélodie et /ou un lied. L’une des deux minimum doit contenir un air d’opéra, une opérette, un opéra-comique ou une musique sacrée.
  • Les candidats du parcours jazz/musiques actuelles doivent interpréter deux oeuvres de leur choix, seul ou accompagné de quatre personnes maximum.
  • Les candidats du parcours musiques traditionnelles doivent présenter deux oeuvres comportant chacune une danse ou suite de danse.
  • Les candidats du parcours composition-création doivent présenter un extrait sonore qu’ils ont eux-même élaboré, d’une durée de cinq minutes. Ensuite, ils présentent un dossier comprenant d’autres élaborations personnelles, accompagnées d’un CD comportant des extraits de ces créations.

Pour le deuxième temps, le candidat doit présenter une invention musicale qu’il a travaillé durant l’année de terminale. A partir de l’extrait qu’il aura présenté, il devra expliquer ses choix et ses inspirations qui l’ont mené à aboutir à cette création.

Le troisième temps porte sur la pratique collective que chaque candidat aura mené durant l’année.

Ainsi, face au jury, les élèves passent individuellement pour expliquer leur rôle à chacun dans cette performance, en présentant son rôle, les caractéristiques de l’oeuvre et les difficultés qu’il a rencontré.

Pour le dernier temps, il s’agit d’un “bilan” durant lequel le candidat fait une conclusion générale avec le jury de tout ce qu’il a appris durant l’année. Cela inclut les connaissances et les compétences qu’il a acquises, mais aussi l’élaboration des différentes oeuvres auxquelles il aura contribué personnellement.

L’ensemble de l’épreuve est notée sur 20 points. Chaque temps compte pour 5 points.

Pratique théâtrale

L’épreuve se divise en deux parties. Pour la première partie, le jury donne un texte au candidat. A partir de ce texte, il devra imaginer une scène théâtrale qu’il devra interpréter devant le jury. Après l’interprétation, le candidat passe un entretien avec le jury pour analyser son jeu d’acteur ainsi que les difficultés rencontrées. Le candidat disposera de 30 minutes de préparation pour élaborer sa scène.

La deuxième partie est aussi une interprétation. A la différence que ce sera à partir d’une idée de mise en scène que le candidat aura imaginé lui-même, en amont de l’examen. Le jour de l’épreuve, le candidat doit en effet apporter entre 5 et 7 scénarios au jury, tous accompagnés d’une note d’intention. Le jury en choisit un et demande au candidat de l’interpréter.

Après cette partie vient également un entretien avec le jury. Le candidat devra expliquer les raisons qui l’ont mené à aboutir à cette création, les choix techniques et il devra peut-être rejouer certains passages.

L’épreuve est notée sur 20 points, 10 points par partie.

En plus de ces deux épreuves de spécialité, deux autres évaluations s’ajoutent à celles-ci dans le cadre des épreuves terminales du bac : le Grand Oral, coefficient 14, et la philosophie, coefficient 4.

A lire aussi :Tout savoir sur la réforme du bac techno
Sur le même sujet
20/03/2020 à 11:48

Coefficients des épreuves du bac S 2020

Connaître les coefficients du bac S vous aidera à "pondérer vos efforts" ou au moins à savoir sur quelle matière faire une impasse serait suicidaire. Malgré les faibles coefficients de certaines matières du bac S nous vous recommandons bien évidemment de ne faire aucune impasse.

Bac 2021 : teste tes combinaisons de spécialités. 28/07/2020 à 10:21

Horizons 21, la plateforme pour t’aider à choisir tes spécialités

Tu es un peu perdu dans le choix de tes enseignements de spécialité entre la seconde et la 1ère, ou la 1ère et la terminale ? Tu te demandes vers quels métiers ils pourront t’orienter ? La plateforme Horizons 21, créée par l’Onisep, pourra t’aider à y voir plus clair.

bac-std2a 31/07/2020 à 13:17

Bac STD2A 2021 : tout savoir (enseignements communs, spécialités, épreuves finales, E3C…)

Tu as un fort intérêt pour l’art, la mode ou encore le graphisme ? Dans ce cas, pourquoi ne pas t’orienter vers un bac STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués) ? Ce parcours t’ouvrira les portes des métiers de l’art, de l’architecture ou encore de la création visuelle. Voici le détail de ce qui t'attend si tu choisis de passer un bac STD2A.

Commentaires (0)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.