Quantcast

Comment préparer le Grand oral ?

  • Publié le 05 avril 2022
  • Mis à jour le 19 mai 2022
  • Alexis

Le Grand oral est l’une des principales épreuves terminales du baccalauréat, en voie générale comme en séries technologiques. Pour la réussite à l’examen, il est essentiel de bien se préparer. Comment procéder ? Comment, en particulier, choisir vos deux questions ? C’est ce que nous vous proposons de voir dans la suite de cet article, après avoir rappelé en quoi consiste l’épreuve.

comment préparer le grand oral

SOMMAIRE :

Qu’est-ce que le Grand oral ?

Le Grand oral a un coefficient 10 en voie générale et un coefficient 14 en séries technologiques. Il s’agit donc d’une épreuve importante. Le Grand oral porte sur deux questions proposées par le candidat. Ces questions renvoient aux enseignements de spécialité qu’il a suivis en terminale.

L’épreuve dure 40 minutes, avec 20 minutes de préparation et 20 minutes de présentation et échange devant jury. Au début de l’épreuve, le candidat présente ses deux questions au jury, qui en retient une. Il dispose alors d’un temps de préparation, pour prendre des notes et, s’il le souhaite, concevoir un document support à destination des jurés.

L’épreuve elle-même se déroule en trois étapes : 5 minutes pour répondre à la question de manière argumentée, en s’appuyant sur ses connaissances, 10 minutes pour dialoguer avec le jury et justifier ses choix, 5 minutes enfin pour évoquer l’orientation de l’élève. L’épreuve est notée sur 20. Le jury évalue l’aptitude du candidat ou de la candidate à produire un discours clair, argumenté et motivé.

Quand prévoir la préparation du Grand oral ?

La préparation du Grand oral s’effectue principalement au cours du troisième trimestre. En tout état de cause, elle peut débuter dès qu’ont eu lieu les épreuves écrites de spécialité. Il faut noter qu’avec l’épidémie de Covid 19, le calendrier des épreuves est perturbé. Il faut donc adapter son planning de préparation du Grand oral. Les professeurs prévoient la préparation du Grand oral durant les cours de spécialité, ce qui vous donne 12 heures par semaine pour travailler les deux questions. Ce temps est suffisant, mais il ne faut pas tarder à choisir ses sujets.

Nombreux sont en effet les élèves qui hésitent, reviennent sur leurs choix et manquent, par la suite, de temps, pourtant très précieux. Une bonne préparation au Grand oral débute par une sélection judicieuse des thèmes, qui vous permettra durant l’épreuve de démontrer toutes vos qualités. Étant donné que votre évaluation se concentrera sur votre degré d’implication, pensez à choisir deux sujets qui vous intéressent vraiment ou qui vous passionnent. Vous convaincrez mieux les jurés !

Comment bien choisir ses questions pour le Grand oral ?

Comme nous l’avons vu, vous avez tout intérêt à choisir des sujets qui vous motivent. Mais comment procéder pour bien répondre aux exigences de l’épreuve et mettre toutes les chances de votre côté ? En séries technologiques, le programme officiel détermine quel est l’enseignement de spécialité qui fait l’objet du Grand oral. C’est généralement l’enseignement de spécialité dans lequel vous avez réalisé, au cours de l’année, une étude approfondie. Vous pouvez donc partir de cette étude et cibler des points précis, susceptibles d’être présentés en 5 minutes, le temps imparti à l’examen pour votre exposé.

En voie générale, vous pouvez choisir une question par enseignement de spécialité ou proposer des thématiques transversales, avec une question qui couvre les deux enseignements de spécialité que vous suivez. Choisissez une problématique suffisamment riche pour susciter la réflexion et permettre une réponse développée. Mais ne vous perdez pas dans les difficultés. Il faut savoir trouver un équilibre.

Vos professeurs et professeures sauront généralement vous aiguiller dans la formulation des deux questions lors des séances dédiées à la préparation du Grand oral. C’est avec eux que vous pourrez valider votre projet. Vous pouvez également consulter différentes astuces concernant le choix de vos questions.

Comment préparer la réponse aux questions du Grand oral ?

Une fois que vous aurez décidé de vos deux questions, il va vous falloir préparer les réponses. Ces dernières doivent être soigneusement documentées et argumentées. Ces deux critères sont importants pour l’évaluation de l’épreuve.

La préparation du Grand oral peut prendre différentes formes : vous pouvez, par exemple, effectuer des recherches documentaires ou encore des lectures. Mais vous avez aussi la possibilité, surtout si vos sujets sont scientifiques, de faire des expériences. Il reste aussi la solution des sondages, qui se prêtent bien à des questions économiques ou de société. Grâce à ces démarches, vous allez pouvoir assembler des éléments de réponse. Vous allez devoir ensuite organiser et structurer votre exposé. Préparez le Grand oral en établissant un plan clair et cohérent pour chacune des deux questions. Durant les 20 minutes de préparation, il vous sera plus facile de retrouver, dans votre esprit, cette structure et de la mettre par écrit, pour la présenter au jury.

Préparez le Grand oral en établissant un plan clair et cohérent pour chacune des deux questions. Durant les 20 minutes de préparation, il vous sera plus facile de retrouver, dans votre esprit, cette structure et de la mettre par écrit, pour la présenter au jury.

Comment se préparer aux interventions orales ?

Le Grand oral comprend plusieurs types de prestations orales : vous commencerez par un exposé, puis vous dialoguerez avec le jury. Enfin, vous expliquerez vos choix d’orientation. L’argumentation tient donc une place importante dans la préparation au Grand oral. Mais vous devez aussi travailler les compétences liées à l’expression orale. Vous devez donc vous entraîner le plus souvent possible, en prenant la parole en cours ou en organisant des oraux blancs avec vos camarades de classe.

Lors de ces oraux blancs, vous pouvez vous aider des questions proposées par SuperBac. Vous pouvez aussi vous préparer au Grand oral en vous filmant chez vous et en ayant un regard critique sur votre propre prestation. Vous pourrez ainsi juger si votre voix est stable et si vous exprimez la conviction et l’assurance. Votre diction doit être claire et régulière. Vous devez regarder le jury et souligner votre discours par des gestes maîtrisés. Attention aux gestes parasites.

De nombreuses ressources en ligne sont disponibles, pour bien se préparer au Grand oral. Il ne faut pas hésiter à y avoir recours, que ce soit durant la phase de recherche des sujets ou lorsque vous vous entraînez en vue de votre prestation orale. Vous trouverez plusieurs vidéos sur le site du Ministère de l’Éducation nationale ainsi que de nombreuses ressources d’entraînement sur superBac.

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Note moyenne 2.9 / 5. Vote count: 20

Sur le même sujet
20/03/2020 à 11:48

Coefficients des épreuves du bac S 2020

Connaître les coefficients du bac S vous aidera à "pondérer vos efforts" ou au moins à savoir sur quelle matière faire une impasse serait suicidaire. Malgré les faibles coefficients de certaines matières du bac S nous vous recommandons bien évidemment de ne faire aucune impasse.

épreuves de spécialité du baccalauréat en mars 19/01/2021 à 21:28

Bac 2021 : trois hypothèses pour les épreuves de spécialité

Selon le ministre de l'Éducation nationale interrogé sur Franceinfo ce mardi 19 janvier, la décision concernant le maintien ou non des épreuves de spécialité du bac en mars "serait prise à la fin du mois de janvier". Zoom sur les hypothèses envisagées.

Commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.