Bac 2020 : Que faire en cas d’échec ?

  • Publié le 22 juin 2020
  • Mis à jour le 22 juin 2020
  • Killian
Lors du Bac 2019, 12% des candidats n’ont pas obtenu leur diplôme. 12%, ça paraît peu, mais cela concerne beaucoup d’élèves qui ne peuvent pas poursuivre leur projet d’études. Toutefois, en cas d’échec au bac, des solutions sont à ta portée selon ce que tu souhaites entreprendre par la suite. Repasser le bac, te réorienter, poursuivre des études sans le diplôme, plusieurs solutions existent pour ne pas rester sur le carreau. Explications.
echec bac 2020
Si tu n’as pas été admis au Bac en 2020, plusieurs solutions s’offrent à toi pour rebondir !

Repasser le bac

Si tu loupes ton bac, la première option est bien évidemment de passer à nouveau les épreuves l’année suivante. Tu peux redoubler ton année de terminale ou décider de passer l’examen en candidat libre.

Redoubler ta terminale

Si tu n’as pas obtenu suffisamment de points pour décrocher ton bac, tu peux refaire une année dans le lycée où tu as fait ta première année de terminale. Tu suis les cours normalement, comme l’année précédente, puis tu te présentes de nouveau aux épreuves.

Tu peux aussi changer d’établissement pour effectuer cette deuxième année de terminale, si tu sens que tu bénéficieras d’un meilleur soutien et d’un meilleur cadre d’apprentissage par rapport à ton lycée d’origine.

Il faut bien noter que si tu repasses le bac l’année prochaine, ce sera selon les nouvelles modalités du bac 2021L’arrêté du 29 avril 2019 prévoit des aménagements pour les candidats dans ce cas : conservation de certaines notes obtenues l’année précédente, prise en compte seulement des E3C de terminale ou encore “dispense” de la note de spécialité normalement abandonnée en première.

Passer le bac en candidat libre

Tu peux repasser le bac en candidat libre, aussi appelé candidat individuel, sans être rattaché à un lycée. Le passage du bac en candidat libre peut se préparer de deux façons :

  • suivre des cours à distance via le CNED. Le CNED permet de bénéficier de cours au jour le jour via internet. Tu auras des évaluations comme au lycée. De ce fait, tu auras un livret scolaire indiquant les notes que tu as eu durant cette année.
  • préparer tes épreuves par toi-même. Tu ne suis pas de cours, tu prépares simplement tes épreuves. Tu devras seulement être présent lors des épreuves finales où tu seras convoqué. Il faudra bien penser à faire ton inscription auprès du rectorat de ton académie dans les délais.

Que tu prépares le Bac en lycée ou en candidat libre, tu peux conserver les notes supérieures à 10 que tu as obtenu lors de ton premier passage des épreuves. Ainsi, tu devras repasser seulement les épreuves que tu n’as pas validées lors de la première session.

Changer de filière

Tu as peut-être loupé ton bac parce que tu n’étais pas dans la bonne filière. Ainsi, l’année suivante, tu peux faire une demande auprès de ton établissement pour passer de la voie générale à la voie technologique, et vice-versa. Le passage d’une voie technologique à une autre peut également être possible, tout comme le passage d’une filière professionnelle à une autre.

Toutefois, cette dérogation est exceptionnelle et les dossiers sont traités au cas par cas. Cette solution n’a pas gain de cause à tous les coups.

➜ À voir aussi : 5 conseils pour réussir sa réorientation

Trouver une formation qui n’exige pas le bac

Certaines formations post-bac n’exigent pas l’obtention du diplôme pour pouvoir y être admis. C’est le cas principalement pour certains BTS en formation privée, mais aussi pour bien d’autres types de diplômes de et de domaines d’études.

Tu peux songer à un CAP ou à préparer un bac professionnel. Tu peux te réorienter vers le domaine que tu souhaites par le biais de ce type de formation. Un parcours en CAP ou bac professionnel te permettra à la fois de valider un diplôme et en même temps, pouvoir bénéficier d’un apprentissage en alternance dans une entreprise.

Les domaines du sport et de l’animation sont également accessibles sans baccalauréat, par le biais du CPJEPS et du BJEPS par exemple. Le Diplôme d’Etat en Sanitaire & Social est également accessible sans le Bac.

Certaines grandes écoles dans le numérique ou encore dans l’art ne requièrent pas le baccalauréat.

Si tu es intéressé par des études dans le juridique, tu peux valider une capacité en droit. C’est un diplôme d’Etat en deux ans qui te prépare directement aux études supérieures. Ce diplôme te permet de te diriger vers une licence en droit, de faire un DUT en carrière juridique, ou encore un BTS dans les domaines de l’assurance ou encore de la banque. Il est aussi possible de valider une “capa” dans le domaine de la comptabilité et de la gestion.

Passer le DAEU

Si tu n’as pas eu le bac mais que tu veux absolument accéder à l’université, tu peux songer à passer le Diplôme d’Accès à l’Enseignement Universitaire (DAEU).

Cette formation en un an se déroule à l’université. Les cours ont principalement lieu le soir. Elle est accessible pour les personnes d’au moins 24 ans qui souhaitent reprendre les études, mais aussi pour les personnes de 20 ans ou plus qui ont travaillé durant les deux années après leur année de terminale.

Après l’obtention de ce diplôme, tu pourras poursuivre vers la formation universitaire de ton choix.

➜ À voir aussi : Passer le DAEU avec le CNED

Le dispositif MOREA

Le Module de Représentation à l’Examen par Alternance, dit MOREA, est un dispositif de l’Education Nationale mis en place pour ceux qui ont raté le Bac à deux reprises. Les candidats sont inscrits à l’examen en tant que candidat libre mais bénéficie du statut scolaire.

Accompagnés par des professeurs, chaque élève prépare les différentes épreuves qu’il aura à passer de nouveau. Ce dispositif est accessible pour tous les types de Bac, que ce soit un Bac général, technologique ou professionnel.

De la même façon que pour ceux qui ont raté qu’une seule fois le Bac, il est possible également pour les bénéficiaires du dispositif MOREA de conserver les notes supérieures à 10, et donc de ne pas avoir à repasser les épreuves déjà validées auparavant.

➜ A voir aussi : FAQ du Bac 2020, les réponses à toutes tes questions !

Comme tu peux le constater, de nombreuses solutions sont à ta disposition en cas d’échec au baccalauréat. Le choix le plus simple et le plus évident reste toutefois un nouveau passage des épreuves. Chacune des autres options demande beaucoup de réflexion et de raisonnement. Il faut donc faire les bons calculs et avoir un projet bien structuré pour prendre une autre direction que celle du redoublement de la terminale.

Sur le même sujet
20/03/2020 à 11:48

Coefficients des épreuves du bac S 2020

Connaître les coefficients du bac S vous aidera à "pondérer vos efforts" ou au moins à savoir sur quelle matière faire une impasse serait suicidaire. Malgré les faibles coefficients de certaines matières du bac S nous vous recommandons bien évidemment de ne faire aucune impasse.

bac 2021 : voie technologique 07/07/2020 à 16:18

Bac technologique : ce qui change avec la réforme du lycée

La réforme du baccalauréat, mise en place depuis la rentrée 2019, concerne aussi bien la voie générale que la voie technologique. Si cette dernière t'intéresse, voilà ce que tu dois savoir si tu souhaites la suivre : matières du tronc commun, les spécialités par série ou encore les modalités d'évaluation au bac.

bac STI2D 07/07/2020 à 18:44

Bac 2021 : tout savoir sur le bac STI2D

Quelle voie choisir après la seconde ? Si tu es intéressé par les domaines de l’industrie et du développement durable, alors la filière STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable) va sûrement t’intéresser ! Quelles matières sont étudiées ? Comment sont-elles évaluées au Bac ? Quels sont les débouchés ? digiSchool t’éclaire sur cette série technologique.

Commentaires (0)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.